Acquérir le bon couvre plancher : un petit guide

Publié par renodirect 17/01/2016 0 Commentaire(s) Guides d'achat,

Le choix d’un nouveau recouvrement de plancher marque une étape excitante de tout travail de rénovation. Vous vous engagez dans une relation à long terme : assurez-vous donc de faire un choix éclairé.

 

 

Partez de vos besoins

 

Les possibilités qui s’offrent à vous sont nombreuses, mais il ne vous faut pas n’importe quoi. Pour y voir clair, posez-vous d’abord quelques questions qui vous aideront à établir le profil unique et précis de votre situation.

 

Quelles sont les particularités de ma pièce ?

 

  • Espace commun où la circulation est intense, ou tranquille chambre des maîtres... animaux à griffes, ou souliers à l’intérieur? Votre revêtement de sol idéal devra profiter d’une durabilité à l’image de l’usage que vous faites de cette pièce.

 

  • Vous avez probablement une ambiance particulière en tête. Le tapis appelle au confort, tandis que le bois exotique enveloppe et vibre. Isolation, douceur et insonorisation : chaque matériau procure un effet différent.

 

  • Pensez à la location. Sous-sol ou rez-de-chaussée, étage ou salle de bains... tous les recouvrements de plancher n’ont pas la même résistance à la lumière, ni à l’humidité. Un dégât d’eau pourrait vous briser le cœur... et le portefeuille!

 

Mon degré d’investissement est-il réaliste ?

 

  • L’installation peut être chère et fastidieuse. Si vous n’avez pas envie de vous casser la tête, le stratifié, le vinyle, le liège et certains planchers d'ingénierie sont faciles à installer.

 

  • Soyez honnête par rapport à l’attention que vous accordez généralement à l’apparence et à l’entretien, autant au quotidien qu’à long terme. Les saletés, par exemple, se voient bien sur un plancher foncé, tandis que le bois franc se doit d’être sablé à l'occasion pour rester en bonne santé.

 

  • Impossible de passer à côté... le budget. Ne manquez pas d’y inclure les frais d’installation, d’entretien à long terme, et... une marge d’imprévu.

 

Le bon matériau

 

Ce portrait concret de vos priorités devrait vous encourager à partir enfin à la recherche de l’élu. Ce faisant, ne négligez pas un élément d’actualité : le bilan écologique.

 

Bois franc massif

 

Une valeur sûre et un grand classique. Chaleureux et indémodable, le bois franc massif apporte un cachet unique à tout espace. Facile à nettoyer, il jouit en plus d’une valeur de revente excellente. L’investissement en vaut la peine !

 

  • Budget : élevé

 

  • Attention : comme tout être vivant, il est sensible à l’eau, à l’humidité et à la lumière ; son installation peut être coûteuse.

 

Bois franc d’ingénierie

 

C’est la version polyvalente du bois franc massif : il conviendra à toutes les pièces. 

 

  • Budget : plutôt économique

 

  • Attention : les effets de la lumière, de la température et de l’humidité sont encore là, seulement minimisés.

 

Stratifié (ou plancher laminé)

 

Plus facile à installer et plus économique que le bois franc traditionnel, le stratifié n’est pas affecté par la lumière et est moins sensible à l’humidité. Le fini d’un bois véritable est imité avec réalisme.

 

  • Budget : plutôt économique

 

  • Attention : sensible à l’eau.

 

Vinyle

 

Il est imperméable, confortable, facile d’entretien et s’use moins. Peu dispendieux, le vinyle offre un large éventail de styles, parmi lesquels certaines options de luxe très réalistes.

 

  • Budget : économique 

 

  • Attention : il n’a pas tout à fait le cachet requis pour l’ambiance intimiste des chambres ou du salon.

 

Liège

 

Le liège offre le net avantage d’être isolant et insonorisant. Résistant à la moisissure, il nécessite peu d’entretien et s’avère durable. Il s’agit également d'une option respectueuse de l’environnement.

 

  • Budget : économique

 

  • Attention : il résiste bien à l'eau, mais il n'est par imperméable comme le plancher de vinyle.

 

Céramique

 

Durable et facile d’entretien, la céramique vous permet de laisser aller votre créativité à des possibilités d’agencement illimitées.

 

  • Budget : varie selon le produit

 

  • Attention : elle est froide, glissante et elle résonne. La céramique peut se fissurer ; la poussière, les défauts et les dommages sont apparents.

 

Tapis

 

Chaleureux et confortable, le tapis insonorise, isole du froid et offre le net avantage d’être antidérapant.

 

  • Budget : varie selon le produit

 

  • Attention : poussière, odeurs, taches, allergies... l’entretien peut s’avérer un enfer.

 

En somme

 

En faisant les choses dans l’ordre, la sélection d’un nouveau couvre plancher ne devrait pas trop bouleverser votre paix d’esprit. Consultez nos conseillers qui se feront un plaisir de vous aidez à préciser votre choix, et n’hésitez pas à vous référer à notre gamme d’articles de blogue pour étudier plus en détails l’un ou l’autre sujet !

Écrire un commentaire